MSA Ile-de-France : retraités et actions sanitaire et sociale

Retour Partager sur facebook Imprimer l'article
Envoyer l'article par e-mail

Envoyer cet article par mail

Fermer

250 signes(s) restant(s)

 

* champs obligatoires

La MSA Ile-de-France fait le point sur son action sanitaire et sociale envers les anciens exploitants agricoles.

L’action sanitaire et sociale de la MSA Ile-de-France en faveur des retraités. Tel était le thème de l’intervention de l’intervention de la mutualité sociale agricole courant juin auprès des anciens exploitants agricoles.

A titre d’exemple, ce service en Seine-et-Marne, c’est par exemple sept travailleurs sociaux, un cadre et trois sites :-Meaux, le Mée-sur-Seine, Provins.

Les orientations du nouveau plan D’action sanitaire et sociale 2016-2020 vise à favoriser accès aux droits, aux soins, aux services, soutenir l’insertion sociale et professionnelle, accompagner les familles dans chacune des étapes de leur vie, favoriser l’autonomie des publics fragiles et participer au développement des territoires ruraux.

Il est décliné pour tous les publics assurés à la MSA à savoir les familles, les jeunes, les personnes en situation de handicap, les personnes en situation de fragilité, les actifs de plus de 50 ans, les personnes retraitées.

Les prestations pour tous les publics portent sur l’aide exceptionnelle aux assurés en situation de fragilité, la participation aux frais de santé restant à la charge de l’assuré et l’aide dans le cadre de soins palliatifs.

Des axes d’intervention spécifiques aux personnes retraitées existent comme la promotion et préservation du capital santé et l’encouragement à l’autonomie dans le cadre de vie. Citons les exemples d’aide aux seniors en situation de précarité, d’aide à domicile (entretien logement, repas, télé-assistance), d’aide pour le répit des aidants et aide aux frais d’obsèques. Des actions collectives sont aussi mises en place comme des ateliers (mémoire, équilibre, santé et bien être, nutrition, informatique, relaxation…), des conférences prévention sur différents thèmes (activité physique, nutrition-diététique, AVC, vie sentimentale…) et une aide aux aidants via des groupes d’expression et d’échanges et activités de loisirs.

Sept Marpa (Maison d’accueil et de résidence pour l'autonomie) sont également implantées sur le territoire.

Enfin, la MSA souligne que pour les plus jeunes, il existe aussi une aide au remplacement (exploitation ou entreprise agricole) ou pour épuisement professionnel, dite aide au répit.

 

Retour sur une année 2016 mouvementée

Toutes les émissions dans la médiathèque