Nous devons investir dans la communication

Retour Partager sur facebook Imprimer l'article
Envoyer l'article par e-mail

Envoyer cet article par mail

Fermer

250 signes(s) restant(s)

 

* champs obligatoires

Mardi 14 janvier, c’est à Guercheville que les adhérents du canton de la Chapelle-la-Reine ont répondu à l’invitation de Gille Augé pour leur assemblée cantonale.

En présentant ses vœux, le président cantonal Gilles Augé est revenu sur l’année culturale. « Chaque année, je nous souhaite une année culturale sereine. Les années atypiques s’enchaînent et cela fragilise nos exploitations.»

Après ce constat, Cyrille Milard, président de la FDSEA77, est revenu sur l’ensemble des actions et manifestations qui ont été menées durant l’année. « Les produits phytosanitaires et l’Agribashing ont largement occupé les médias pour aboutir à un arrêté sur les distances d’épandage inadmissible. Sur le sujet des zones non traitées, le gouvernement nous a poignardés dans le dos. » a déclaré Cyrille Milard.

Ensuite, les adhérents ont souhaité aborder la place de la communication. « Nous demandons à la FNSEA à la FDSEA d’investir dans la communication grand public. Se retrouver face à la contradiction est parfois difficile, nous devons avoir les outils c’est pour cela que nous vous demandons de nous aider. ! » se sont exprimés les agriculteurs.

Cyrille Milard s’est attaché à répondre et à donner quelques outils pour mieux communiquer, puis a conclu l’assemblée en affirmant : « C’est une fierté pour nous d’avoir un réseau qui nous accompagne. Mobiliser 200 tracteurs en quelques SMS permet de donner du poids à nos revendications. Nous n’aboutissons pas toujours, mais nous devons être présents. Et croyez bien que vous pouvez compter sur nous ».

AG FDSEA 77 : plus de 400 participants venus échanger sur le thème "Agriculture : Médias et société"

Toutes les émissions dans la médiathèque