« Notre agriculture en région Ile-de-France »

Retour Partager sur facebook Imprimer l'article
Envoyer l'article par e-mail

Envoyer cet article par mail

Fermer

250 signes(s) restant(s)

 

* champs obligatoires

Une quarantaine d’exploitants du canton de Lizy sur Ourcq et une vingtaine de partenaires locaux, se sont réunis à Congis-sur-Thérouanne le 26 janvier. Jean-Baptiste Benoist, président du canton, et Arnaud Rousseau, président de la FDSEA 77 ont échangés avec les adhérents sur de nombreux sujets allant du local, à l’international.

Après les bilans d’activité et financier du canton, la place de l’agriculture en Ile-de-France a été abordée sous trois angles : vision politique, dispositifs d’aide et la régionalisation de la chambre d’Agriculture.

Le conseiller régional et premier vice-président de l’Agence des espaces verts, Michel Fouchault, a présenté la place de l’agriculture dans la région. « Même si le budget agricole a fortement augmenté, la volonté reste de développer le modèle biologique sur une agriculture de proximité. Peu d’élus au conseil régional ont conscience de l’existence des grandes cultures. Il est parfois difficile de se faire entendre ». Puis les différents dispositifs d’aides régionaux aux agriculteurs ont été évoqués par François du Paty, collaborateur de la chambre d’Agriculture dont la régionalisation a été présentée par Arnaud Rousseau.

Jean-Baptiste Benoist est également revenu sur une action de communication locale qui a été menée au printemps été 2017 et sera reconduite à plus grande échelle cette année encore sur le canton : la sensibilisation du grand public quant aux bonnes pratiques agricoles grâce à la mise en place de jachères fleuries et de banderoles porteuse du message : « Agriculture et apiculture, ensemble au service de la nature ». S’en sont suivis des échanges sur le problème de l’image de l’agriculture auprès du grand public et pour Arnaud Rousseau « même s’il n’y a jamais eu un niveau de sécurité alimentaire aussi élevé nous perdons la bataille de la communication. C’est pourquoi chacun doit se mobiliser et communiquer sur ses pratiques ».

Enfin, pour terminer une après-midi très riche, Laëtitia Barbier, directrice de la réserve naturelle régionale, située à Congis-sur-Thérouanne, a mis en avant le projet d’accueil du Grand Voyeux-(plus grande réserve ornithologique d’Ile-de-France) avec l’ouverture prochaine d’une Maison de la Réserve et d’un parcours découverte.

 

ACTION : Votre nourriture a un prix, notre métier a un prix !

Toutes les émissions dans la médiathèque