Retour sur la mobilisation : NON à l’aire de Grand passage des gens du voyage

Retour Partager sur facebook Imprimer l'article
Envoyer l'article par e-mail

Envoyer cet article par mail

Fermer

250 signes(s) restant(s)

 

* champs obligatoires

250 personnes pour dénoncer l’aire de grand passage !

Agriculteurs, députée, élus locaux et citoyens se sont donné rendez-vous au « carrefour de la mort » à Villiers-en-Bière, pour dénoncer l’accaparement de 7 ha de terres agricoles pour la construction d’une aire de grand passage. Laurence Fournier, pour la FDSEA77, Denis Allard, président de canton et Christophe Hillairet, président de la chambre d’Agriculture de Région, se sont succédés à la tribune pour affirmer qu’ils n’étaient pas opposés à  la construction d’une aire de grand passage mais pas sur les terres agricoles d’Olivier Thuegaz, l’exploitant. Face aux invasions répétées des parcelles agricoles et des terrains publics sur le secteur, cette aire est indispensable, mais d’autres choix comme la réhabilitation de friches industrielles sur le territoire de la communauté de commune de Melun Val de Seine (CMVS). Aude Luquet, députée  du secteur, et les maires des communes voisines ont pris la parole pour dénoncer ce choix inique, puisque cette aire ne changer en rien la situation de leur commune. En effet, cette aire serait construite en bordure de la communauté de commune des Melun Val de Seine. La commune de Perthes, appartenant à la communauté de communes du Pays de Bière et Fontainebleau, continuera à subir les invasions. En effet, cette n’est pas en conformité avec le schéma départemental d’accueil des gens du voyage.

Si le choix de sacrifier 7 ha devait être maintenu, les agriculteurs et élus demandent à qu’aucune autre aire de grand passage ne soit construite sur le canton. La menace d’une autre aire à moins de 2 kms inquiète les exploitants et les citoyens.

AG FDSEA 77 : plus de 400 participants venus échanger sur le thème "Agriculture : Médias et société"

Toutes les émissions dans la médiathèque