Contre-manifestations aux rassemblements « nous voulons des coquelicots »

Retour Partager sur facebook Imprimer l'article
Envoyer l'article par e-mail

Envoyer cet article par mail

Fermer

250 signes(s) restant(s)

 

* champs obligatoires

Des agriculteurs se sont mobilisés le 2 novembre, dans le cadre de contre-manifestations lors du rassemblement « nous voulons des coquelicots ».

Depuis le début de l’automne, le mouvement "nous voulons des coquelicots" (mouvement citoyen voulant interdire les pesticides en France) appelle à des rassemblements devant les mairies de France tous les premiers vendredi du mois.

Le 2 novembre, à l’appel de Cyrille Milard, Laurence Fournier et Olivier George, respectivement président, secrétaire générale et secrétaire adjoint de FDSEA77, une contre-manifestation a été organisée devant l’hôtel de ville de Coulommiers.

Une trentaine d’agriculteurs sont venus faire valoir leur point de vue auprès de la quinzaine de personnes soutenant le mouvement anti-pesticides.

Après le discours de Cyrille Milard, les exploitants sont allés discuter, pendant une heure, avec leurs opposants afin de leur faire comprendre toutes les difficultés de l’agriculture actuelle qui doit répondre à leurs attentes souvent utopiques et leur expliquer que l’agri-bashing dont sont victimes les exploitants au quotidien n’est plus tenable.

« Preuve en est que nous avons l’obligation de communiquer. Nos messages de vérité portent même auprès des plus radicaux ! », a rappelé Cyrille Milard.

D’autres rassemblements ont eu lieu en Seine-et-Marne, notamment à Donnemarie Dontilly, où Sébastien Guérinot et Thibault Guilvert, président et secrétaire général des JA 77, se sont rendus avec quelques collègues et à Coulommes où les agriculteurs de la commune ont aussi fait valoir leur vision.

AG FDSEA 77 : plus de 400 participants venus échanger sur le thème "Agriculture : Médias et société"

Toutes les émissions dans la médiathèque