Plan gouvernemental : « une première marche mais l’Europe doit s’engager »

Retour Partager sur facebook Imprimer l'article
Envoyer l'article par e-mail

Envoyer cet article par mail

Fermer

250 signes(s) restant(s)

 

* champs obligatoires

Le président de la FDSEA 77 réagit à l’annonce du plan gouvernemental.

« Le Premier ministre a annoncé mardi 4 octobre les mesures que le gouvernement entend mettre en place suite à la crise profonde que traverse l'agriculture. Il a confirmé l'abattement de la TFNB qui va réduire de 15 à 20 euros la charge à l'hectare en fonction de la fiscalité locale. Le cautionnement de prêts par la Banque publique d'investissement reste flou quant aux ayant-droits et au montage du dossier. Le gouvernement réaffirme son soutien au dispositif assurantiel existant en sécurisant la subvention.

En revanche, rien n'apparaît sur un plan européen de soutien aux grandes cultures sur le modèle du plan de l'élevage doté de cent millions. Il faut que la France porte à Bruxelles cette ambition. D'autres pays ont bénéficié de la solidarité européenne notamment lors d'inondations en Europe centrale. L'urgence de la situation l'impose. » 

ACTION : Votre nourriture a un prix, notre métier a un prix !

Toutes les émissions dans la médiathèque