Mortalité massive d’abeilles en région Centre en 2016 : les pratiques agricoles ne sont pas en cause

Retour Partager sur facebook Imprimer l'article
Envoyer l'article par e-mail

Envoyer cet article par mail

Fermer

250 signes(s) restant(s)

 

* champs obligatoires

En avril dernier, la profession agricole, dont la FOP, avait été alertée sur un cas de mortalité massive d'abeilles près d'un champ de colza en début de floraison dans le Loiret. Un lien avait alors été fait, trop rapidement, avec des traitements insecticides qui auraient été réalisés en pleine journée sur le colza.

Nous avions alors réagi en rappelant à l'ensemble des agriculteurs la nécessité de respecter les bonnes pratiques de traitement en floraison et en diffusant largement la fiche de bonnes pratiques colza. Cette information avait été largement relayée dans Horizons, sur votre site Extranet de la FDSEA77 et dans le Mél Hebdo que nous vous adressons chaque semaine.

Après cet accident, dans le cadre du dispositif de surveillance des mortalités massives aiguës des abeilles, la DSV (direction des services vétérinaires) et la DDRAF de la Région Centre ont effectué des prélèvements pour analyses toxicologiques sur les abeilles mais aussi sur les colzas du voisinage.

Les pratiques culturales des agriculteurs, situés dans un rayon de 3 km autour de la ruche, ont été examinées. Après 6 mois d'enquête, nous avons eu connaissance des résultats. Ils montrent que des insecticides et fongicides ont été utilisés dans la zone d’enquête avant la mortalité apicole, mais que les abeilles mortes n’ont été que faiblement exposées. D’autre part, les concentrations détectées sont inférieures aux seuils de toxicité en vigueur.

L’hypothèse d’intoxication n’est pas retenue et les pratiques professionnelles des utilisateurs de produits phytosanitaires ne sont pas en cause dans cette mortalité.

L'enquête conclue à un problème d'origine virale, vraisemblablement la maladie noire, mais cette conclusion ne fait pas l'unanimité.

Nous continuerons à promouvoir les bonnes pratiques agricoles et apicoles et le dialogue entre agriculteurs et apiculteurs. Mais nous dénoncerons aussi les conclusions hâtives qui jettent le discrédit sur toute la profession.

 

Sébastien Dromigny, président de la commission environnement de la FDSEA77

événements

  • {0} - {1}

AG FDSEA 77 : plus de 400 participants venus échanger sur le thème "Agriculture : Médias et société"

Toutes les émissions dans la médiathèque