Campagne Pac 2018 : « un seul mot : anticipez ! »

Retour Partager sur facebook Imprimer l'article
Envoyer l'article par e-mail

Envoyer cet article par mail

Fermer

250 signes(s) restant(s)

 

* champs obligatoires

Alors que la campagne Pac va débuter prochainement, le vice-président et président de la commission économique  de la FDSEA 77, s’exprime.

« Nous sommes à quelques jours de l’ouverture de Télépac, le 1er avril.

Notre assolement est globalement prévu, mais le ministère n’a pas encore fixé toutes les règles.

Il nous est demandé aujourd’hui de fixer les dates de présence obligatoire pour les Cipan SIE(1). En effet, nous devrions définir arbitrairement une période de huit semaines entre le 1er juillet et le 31décembre pour permettre aux contrôleurs de vérifier la présence et la levée des Cipan.

C’est oublier que les agriculteurs raisonnent agronomie avant de penser date. Un assolement avec des cultures d’hiver est différent d’un assolement avec des cultures de printemps.

C’est, aussi, oublier que fixer une date au mois de mars pour une implantation au mois d’août dépendra des conditions climatiques. Il faudrait peut-être que les agriculteurs arrêtent le temps qui passe pour assurer une obligation réglementaire.

Nous nous refusons à le faire et nous demandons que les agriculteurs puissent choisir librement leur période d’implantation comme l’Union européenne le permet. Une période unique pour tout le département ou la région est une hérésie avec plusieurs semaines de décalage de maturité des récoltes entre le sud et le  nord.

Au-delà de ce coup de gueule légitime sur un énième dysfonctionnement de cette réforme de la Pac, je souhaite que cette campagne de télédéclaration se déroule le plus sereinement possible.

N’attendez pas le dernier moment pour vous plonger dans votre déclaration Pac.

Je sais que nous avons pris du retard dans les semis, mais dès le début avril prenez le temps de regarder votre dossier Pac.

Encore une fois, nous mettrons tout en œuvre pour vous accompagner. Si l’enjeu du respect de la déclaration des surfaces reste présent, c’est bien le verdissement qui doit attirer toute notre attention.

Que ce soit la diversité d’assolement, le respect du non retournement des prairies et surtout le taux de 5 % des surfaces d’intérêt écologique, nous devons être extrêmement vigilants sur ces trois notions. L’impact financier peut être très important.

Nous avons développé des outils pour vous accompagner, mais rien ne vaut le contact humain. En cas de doute, pour vous rassurer, n’hésitez pas à contacter vos collaborateurs de la FDSEA77 et des JA77.

Le spécial infopac sortira le 6 avril, des outils didactiques seront mis en ligne régulièrement et des rendez-vous individuels sont programmés à Provins, Meaux, Saint-Pierre-les-Nemours et dans nos locaux au Mée-sur-Seine. Prenez dès maintenant rendez-vous auprès de Katia au 01.64.79.31.02 ou Dominique au 01.64.79.30.57.

Enfin, tous les jours, nous vous proposons une assistance téléphonique pour répondre à vos questions réglementaires ou techniques. Stéphane (01.64.79.31.03 – 06.20.33.66.96), Emilie (01.64.79.31.01), Sabrina (01.64.79.31.05), Gurvan (01 64 79 31 04 – 06.07.03.52.15), Marie (01.64.79.3054) et Jean-Baptiste répondront quotidiennement.

Sachez que le conseil d’administration de votre FDSEA 77 a décidé que cet accompagnement resterait gratuit. Notre objectif est qu’aucun agriculteur ne soit pénalisé.

Bonne campagne de télédéclaration et surtout anticipez.

 (1)Culture intermédiaire piège à Nitrates Surface d’intérêt écologique.

ACTION : Votre nourriture a un prix, notre métier a un prix !

Toutes les émissions dans la médiathèque