Appel à la mobilisation pour les élections MSA 2015

Retour Partager sur facebook Imprimer l'article
Envoyer l'article par e-mail

Envoyer cet article par mail

Fermer

250 signes(s) restant(s)

 

* champs obligatoires

C’est par cette litanie, qui pourrait susciter le doute chez les plus sceptiques, que nous souhaitons entamer ce propos.

Ne nous méprenons pas, nous sommes parfaitement conscients que certains liens se sont distendus entre les exploitants et la MSA.

Employeur ou non, chacun peut témoigner de situations mettant parfois à mal la confiance qu’il place en sa MSA.

La plateforme téléphonique, notamment, a concentré les critiques lors de sa mise en place. Les exploitants l’ont ressentie comme étant une atteinte à la proximité, caractéristique du mutualisme agricole à laquelle ils tiennent énormément.

Mais n’oublions pas le contexte, car depuis quelques années, la MSA a subi les conséquences des réformes successives. Autrefois exclusivement dédiée au service des agriculteurs, elle s’est vue imposer par l’Etat de nouvelles contraintes financières et missions régaliennes jusque-là dévolues à l’administration, s’attaquant ainsi un peu plus à l’indépendance du régime de protection sociale agricole.

Malgré tout, le lien n’est pas rompu. Ce n’est pas de la naïveté que de l’affirmer, c’est juste faire preuve de réalisme.

En effet, personne n’est indifférent et face aux difficultés observées, la FDSEA et les JA ont d’ailleurs promptement réagi. Avec discernement.

A l’occasion de diverses rencontres, si nous avons pointé des dysfonctionnements et fait part de notre mécontentement, nous avons aussi tenté de comprendre et proposé de resserrer les liens avec la MSA. Des « ponts » ont ainsi été créés entre nos organismes – tant au niveau des administrateurs que des administratifs – pour s’assurer que toute demande formulée auprès de la MSA soit traitée par cette dernière de façon appropriée.

Le chemin est encore long, certes, mais des progrès sensibles sont à noter. On ne peut que s’en féliciter.

Comme la situation impose d’éviter tout triomphalisme, il nous faut donc persévérer, et même aller au-delà, en nous investissant dès à présent dans ces élections.

Ne pas s’intéresser à celles-ci ou – pire encore ! – se laisser tenter par la politique de la chaise vide, seraient un non-sens. Véritablement.

Tout d’abord, ce n’est pas dans nos habitudes de renoncer face à l’obstacle. Nous nous devons tous d’être responsables !

Ensuite, ce n’est pas non plus dans nos intérêts de céder la place à d’autres qui ne garantiraient en rien un meilleur fonctionnement de la MSA. Bien au contraire !

Aussi, pour pouvoir à nouveau affirmer dans cinq ans, comme une évidence dénuée de tout scepticisme : « la MSA, un engagement indispensable ! », mobilisons-nous dès maintenant en faveur de nos candidats aux postes de délégués cantonaux, regroupés sur la « liste FDSEA / JA 77 ».

Pour rappel, si vous souhaitez présenter votre candidature individuelle sur celle-ci, n’hésitez pas à entrer en contact avec votre Président cantonal ou à solliciter Jean-Brieuc Davy au 01.64.79.30.97.

 

Syndicalement vôtres !

 

Arnaud ROUSSEAU                                                         Mathieu BEAUDOIN

Président de la FDSEA                                                     Président des JA

 

 

Cyrille MILARD                                                                Samuel VANDAELE

Secrétaire-Général de la FDSEA                                    Secrétaire-Général des JA

 

événements

  • {0} - {1}

AG FDSEA 77 : plus de 400 participants venus échanger sur le thème "Agriculture : Médias et société"

Toutes les émissions dans la médiathèque