Aide au conseil : un fonds d’un million d’euros

Retour Partager sur facebook Imprimer l'article
Envoyer l'article par e-mail

Envoyer cet article par mail

Fermer

250 signes(s) restant(s)

 

* champs obligatoires

« La crise sans précédent qui touche l’agriculture départementale a entraîné pour une très grande majorité des exploitations, des situations économiques très difficiles. Faisant suite à deux années déjà déficitaires, la tension sur les trésoreries et sur les modèles économiques des exploitations s’est accrue.

Ainsi, la chambre d’Agriculture a débloqué 500 000 euros sur ses fonds propres lors de ses sessions de septembre et novembre 2016. Le conseil départemental a voté une aide similaire de 500 000 euros en février 2017.

Un fonds d’un million d’euros commun a ainsi été constitué. Il est destiné à apporter une aide supplémentaire à tous les exploitants et à toutes les productions.

Cette aide complémentaire vise à permettre à tous les exploitants, pour toutes les productions, de maintenir voire renforcer leurs décisions de gestion par le soutien au conseil, tant technique qu’économique, à l'acquisition d'EPI et à l’utilisation d’OAD (outils d’aide à la décision) et au pilotage de l’azote (analyses et prélèvements de reliquats azotés).

Les exploitations de maraîchage et d’arboriculture, bénéficient d’une aide issue du fonds commun spécifique qui sera versée directement aux groupements techniques.

En accord avec le conseil départemental, la chambre d’Agriculture agira pour le compte du département et sera l’organisme qui assurera le versement de cette aide.

Cette aide est basée sur le remboursement de factures qui auront été engagées entre le 1er juillet 2016 et le 30 juin 2017 auprès des fournisseurs de conseils habituels à concurrence d’un montant calculé d’après la surface agricole utile de l’exploitation (déclaration Pac 2017) avec un montant de 2,60 € à l’hectare. Un montant unique de 260 euros pour les exploitations de moins de cent hectares de SAU a été défini.

Nous vous demandons de faire privilégier la voie informatique via le site internet de la chambre aux exploitants. La date limite tant informatique que des formulaires papier a été fixée au 15 juillet 2017. »

 

Thierry Bontour, Président de la chambre d’Agriculture

 

Modalités pratiques obtention de l'aide

ACTION : Votre nourriture a un prix, notre métier a un prix !

Toutes les émissions dans la médiathèque